Contenu

La beauté jeunesse de la peau fait régulièrement la une des magazines, avec une multitude de conseils plus ou moins valables.

Mais s’agit le plus souvent de masquer des symptômes, pas de traiter leurs causes. La médecine esthétique propose une prise en charge globale avec une double analyse médicale et esthétique, dont le but est de traiter autant les causes que les symptômes.

Contenu

Les caractéristiques beauté d’une peau jeune

Conserver à la peau toute sa jeunesse suppose de bien connaître toutes les caractéristiques d’une peau jeune, et comment elles s’altèrent avec l’âge.

Une peau ferme

La tonicité de la peau est liée à la présence dans le derme de fibres de collagène. Ces fibres de protéines sont fabriquées par les fibroblastes, les principales cellules dermiques. En vieillissant, cette synthèse diminue en quantité et en qualité, d’où une peau moins ferme : c’est le point de départ du relâchement cutané.

Les fibroblastes finissent par se transformer en fibrocytes, peu actifs, et dont les fibres sont plus grossières et plus rigides, comme dans les cicatrices anciennes.

Une peau souple

La souplesse de la peau est liée à son hydratation, permise par l’acide hyaluronique du derme. Cette « molécule éponge » de la peau peut capter à elle seule jusqu’à 1000 fois son poids en eau.

Cette hydratation donne à la peau sa pulposité et son galbe.

Une peau élastique

Une peau jeune est une peau élastique, qui se remet aussitôt en position si on la plie. Cette faculté est permise par les fibres d’élastine, produites elles aussi par les fibroblastes.

Si la peau perd son élasticité, les plis peuvent devenir persistants, et un aspect plus ou moins fripé apparaît.

Un teint éclatant

Une peau jeune est lumineuse, avec un teint homogène et un grain de peau lisse. Ce grain de peau contribue en effet à l’éclat cutané, car plus il est régulier, plus la réflexion des rayons lumineux est homogène, plus le teint est rayonnant.

Contenu

Le vieillissement cutané : comment il altère la beauté jeunesse ?

Avec l’âge, les cellules de la peau fonctionnent moins bien, en particulier les fibroblastes et les mélanocytes.

Comment les fibroblastes altèrent la jeunesse cutanée ?

Le mauvais fonctionnement des fibroblastes a des répercussions majeures sur votre peau, car ce sont de véritables cellules-usines.

Avec moins d’acide hyaluronique, votre peau perd en hydratation, en éclat, en volume : votre teint devient brouillé, les rides statiques de forment, les volumes se creusent et se décharnent, laissant parfois voir les structures anatomiques sous-jacentes comme les os ou les veines.

C’est particulièrement vrai pour le visage, pour les mains ou pour les pourtours des yeux, ce qui modifie vos expressions.

Avec moins de fibres de collagène, la peau perd de sa fermeté et les tissus se relâchent. Sous l’effet de la pesanteur se produit l’affaissement cutané, qui aboutit au déplacement des volumes.

C’est particulièrement net pour le sourcil ou l’ovale du visage.

Avec moins de fibres d’élastine, la peau perd son élasticité, si bien qu’en se contractant sous l’effet des muscles peauciers, elle ne retrouve plus son aspect lisse. Les rides d’expression ou rides dynamiques vieillissent votre visage, mais modifient aussi terriblement vos émotions, pouvant vous donner un regard fatigué, dur ou sévère.

Cette perte d’élasticité affecte aussi la tenue de la peau et participe à l’affaissement cutané.

Comment les mélanocytes altèrent la jeunesse d’une peau ?

Ces cellules de la peau produisent les pigments de mélanine, qui protègent des UV. Avec l’âge, ils perdent leur mécanisme de régulation et produisent en grosse quantité des pigments foncés, qui s’accumulent dans la peau sans être résorbés.

Ces taches de vieillesse (taches solaires ou lentigos) sont des taches brunes, qui altèrent l’éclat d’une peau et la rendent moins lumineuse.

En effet, les teintes foncées (noir, marron) absorbent la lumière et ne la réfléchissent pas.

 

Contenu

Les objectifs de la beauté jeunesse de la peau

Pour redonner à la peau toute sa jeunesse, votre médecin esthétique de la Clinique des Champs Elysées de La Baule va déterminer la stratégie adéquate.

Supprimer les symptômes de l’âge

C’est ce que permettent par exemple un peeling superficiel, une injection de toxine botulique, un laser pigmentaire ou un laser vasculaire, un lifting médical, la cryolipolyse

Remplacer des structures disparues

C’est que font par exemple les injections d’acide hyaluronique ou de produits de comblement.

Relancer la synthèse dermique

C’est un traitement de fond, comme l’utilisation des ondes, des LEDs médicales, des inducteurs tissulaires, du peeling moyen, des lasers ablatifs type laser C0², des injections de facteurs de croissance